Notre méthode


Notre force, c’est notre pensée ! Une pensée intelligente, car pragmatique, émotionnelle, censée, éveillée dans l’imaginaire, capable de responsabilité individuelle et collective !

Comment ? Nous vous expliquons :

Notre réalité est l’accouchement réflexe d’une capacité à imaginer et d’une capacité à conceptualiser les choses.




Si je ne peux m’imaginer ce calcul, je ne saurai le résoudre.

Si je ne comprends pas que notre économie a mis notre avenir en péril, je ne prendrai aucune mesure adéquate.

Si je pense que c’est à cause de l’autre que je souffre, je ne saurai pas comment m’en sortir, et je risque de me décourager.

Pourquoi ?

Si j’imagine que « je vais de toute façon rater mon contrôle d’anglais », je n’étudierai pas de la même façon que si j’imagine que « l’anglais, c’est facile ».

Pour nous adultes, c’est pareil. Si nous imaginons que notre client ne signera pas ce contrat, nous ne le défendrons pas de la même façon, que si nous imaginons que c’est le meilleur contrat du monde, et que le client nous est déjà acquis. Nous sommes des adultes dans le réel.

Nous trouvons nos solutions dans notre imaginaire, car sans l’imaginaire, pas de solution à nos problèmes concrets. Ce sont ces mêmes solutions qui devront être conceptualisées dans notre cerveau, afin que nous puissions les présenter à notre patron/notre conjoint/nos amis,...

Notre méthode ?

Notre méthode se base donc sur la Matrice de Réflexion, qui comprend les 3 mondes de l’enfant : réel, imaginaire et symbolique.

A partir de ces 3 mondes de la pensée, nous développons des outils, symboliques et imaginaires qui structurent la « réaction » ou « réflexe » comportemental et émotionnel dans le réel.
Il s’agit donc de métaphores, d’histoires/exemples chargées d’émotions, qui permettent une restructuration de nos attitudes-réflexes, pour plus de confort et d’efficacité.



Un exemple ?

Le code de la route est un outil imaginaire-symbolique-réel, et nous permet de rouler à 119 km/h sur l’autoroute. Sans code de la route, avec des voitures roulant en contre-sens, et s’engageant depuis les champs sur la voirie, il serait impensable de rouler à cette vitesse.
Or, pour la plupart des conducteurs, le code de la route est limitant.
Par des outils imaginaires-réels-symboliques, on permet aux personnes d’acquérir cette responsabilité qui permet de prendre en compte que le code de la route est un moyen de se tenir tous en sécurité et en confort.

Concluons...

Des outils préconisés par la méthode imaginaire-symbolique-réel, sans culpabilité, mais au contraire en développant l’esprit du jeu, nous permettent d’intégrer des « codes de conduite » comportementaux et émotionnels.

Concrètement :

    Nous travaillons avec des outils/histoires/images « mentales » imaginaires-symboliques-réelles
    Nous travaillons par objectifs
    Nous travaillons en respectant les rythmes/valeurs/mises en place préalables/principes, …. De sorte d’évoluer/ de s’organiser dans le plus grand respect de soi-même/des autres/de l’environnement


Mots clés : collectifs partageant un même objectif / parole / carnet de potentialisation / images mentales qui travaillent sur une restructuration imaginaire-symbolique-comportement dans le réel / création « en miroir » de soi à soi et de soi à l’autre.